Eclat de Yutong au Salon de l’Auto de Macao 2015

2015.11.24

Après avoir soulevé le vent de « Made in China » sur le continent européen, Yutong a apporté ses nouveaux modèles au Salon de l’Auto de Macao 2015, tenu entre le 6 et 8 novembre. Ce qui actualise une fois de plus la perception traditionnelle du marché étranger à l’égard de « Made in China ». Ainsi, une forte confiance venant de la marque, du produit, de la technologie et du service amène Yutong vers la brillante perspective dans le monde.

Eclat de Yutong au Salon de l’Auto de Macao 2015

Comme le Salon de l'Auto de Macao possède une valeur unique à titre du pont d’échange, Yutong y a exposé ses trois modèles remarquables – bus 100% électrique E7, véhicule commercial haut de gamme T7 et bus à impériale ZK6115HGS, mettant en vedette son expertise dans les modèles des énergies alternatives et les modèles d’affaires haut de gamme. «Macao, dont le tourisme et les jeux de hasard sont bien développés, compte aussi une escale importante sur le plan de la stratégie « une Ceinture et une Route ». Il contribuerait non seulement à promouvoir la consommation de véhicules à ses environs, mais aussi à rayonner sur les marchés de l’Asie du Sud-est et des pays lusophones. D’ailleurs, cette édition du salon permet à plus de gens de connaître Yutong », a déclaré Chang Hao, directeur adjoint du service du marché étranger de Yutong Bus.

Eclat de Yutong au Salon de l’Auto de Macao 2015

Eclat de Yutong au Salon de l’Auto de Macao 2015

Selon les rapports, Macao, marché étranger potentiel de Yutong, est l’un des marchés où l’entreprise a lancé le plus tôt sa conquête. Jusqu’en octobre 2015, les bus de Yutong vendus à Macao totalisent 800, soit 40% du parc. Quant aux ventes au cours des 10 premiers mois de cette année, l’entreprise occupe une part de marché supérieure à 90%. Alors, quel est l’enjeu de son succès ? « En fait, une telle réussite ne peut que s’expliquer par la qualité des véhicules, par la fourniture de pièces en temps opportun et par les services satisfaisants, sans aucun raccourci », Chang Hao a-t-il ainsi expliqué. Mais cet atout apparemment simple, est au contraire très précieux. Son sens mérite un approfondissement inlassable dans la pratique.

Après la signature du contrat avec les clients, Yutong se renseignera dans le premier temps auprès d’eux, sur leur habitude de conduite, sur l’échantillon, sur la production... à chaque étape, l’avis des clients ne restent pas moins préoccupant. Surtout, son service après-vente impeccable est bien apprécié de la clientèle. En cas de besoin, les pièces seront fournies dans les 24 heures. Selon Chang Hao, « Contrairement à la voiture, le bus doit apporter aux utilisateurs la facilité d’utilisation et la valeur. Cela vaut donc la peine de connaître les clients, exploiter, comprendre pleinement leurs besoins réels potentiels, et les mettre véritablement au centre de notre préoccupation».

Le fait de se préoccuper des besoins des clients ainsi que de surmonter à leur place les difficultés, repose sur « la concentration sur soi », stratégie du marché étranger qu’insiste Yutong depuis tant d’années. Dans certains marchés, la mise en œuvre du modèle de vente directe ou mélangée garantit sa capacité de saisir des commandes importantes. « Dans le marché étranger, nous insistons toujours sur la « guerre des tranchées», développe avec soin le marché local, met le service au premier plan. Pour satisfaire la demande du marché local, nous devons aussi ajuster de manière adaptative la configuration de bus. Cependant, la recherche de nouvelles opportunités ne sera jamais abandonnée », a ajouté Chang Hao